Posts

Showing posts from October, 2007

Melodrama à la tête de l'état

Difficile de passer à côté de l'actualité, avec la chanson Cecilia, de Simon et Garfunkel , qui nous donne une gène : Sarko-Cecilia, film tendu . Approximation grossière, mais le sujet mérite-t'il plus que cela ? Cecilia Chorus Cecilia, you're breaking my heart, You're shaking my confidence daily. Oh cecilia, I'm down on my knees, I'm begging you please to come home. Chorus Making love in the afternoon with cecilia Up in my bedroom, I got up to wash my face When I come back to bed, Someones taken my place. Chorus Jubilation, She loves me again, I fall on the floor and I'm laughing Jubilation, She loves me again, I fall on the floor and I'm laughing

American Graffiti (une désinvolture qui démange)

Albert Arnold Gore vient d'obtenir le prix Nobel de la paix. Dans le désordre " Senator Albert Gore " ça fait " A terror gets a Nobel ". Son opus à pellicule, " Une vérité qui dérange ", soit " An Inconvenient Truth by Al Gore ", donne le dépréciatif " Litany on Earth: burning oven, etc. ". À quand celui de médecine pour Michael Moore ( Come home, liar ) ?

Amendement Mariani, en ordre ou chaos

L'acide désoxyribonucléique ( DNA, deoxyribonucleic acid ) est au coeur de l'actualité parlementaire. Dans le projet de loi sur la "maîtrise de l'immigration", la question des tests ADN provoque la polémique. Les anagrammes peuvent-ils éclairer le débat ? " L'amendement Mariani ", ce vieux cauchemar qui court (hommage à Alain Giraudie en passant), prend ainsi un éclairage neuf : " L'ADN aime mentir. Amen ! ". Amen (une des formes de la divinité égyptienne Amon) est connu comme "le Caché". Une aspirine please . Ainsi soit-il !

Ca ravigote (à MIB : Quand la réalité rejoint la fiction, ou l'inverse)

Image
La cervelle de veau, c'est bon, surtout aux hormones Une sorte de mise en amibe . Des toutes petites créatures se nourrissent de cerveaux humains via le nez olfactice. En F loride, A rizona et T exas. FAT , ça ne s'invente pas. Sympatique groupe éphémère par ailleurs. Les frayeurs calculées des films de séries pénalphabétiques prennent pied sur notre terre. Un angle de terreur pour nos sinus. Où l'on voit les limites de l'anagramme quand même. Si l'on retire "amibe" de "Men in Black", il reste CKLNN. Maigre l'astuce. Certes, l'amibe porte le doux nom de Naegleria fowleri qui, pour d'autres raisons plus scientifiques, pourrait nous ramener aux ondelettes . Mais foin de la glose, la news, comme disent les cousins du Canada. http://www.cdc.gov/ncidod/dpd/parasites/naegleria/factsht_naegleria.htm PHOENIX, Arizona, 29 septembre 2007 - La scène semble tirée d'un film d'horreur, pourtant elle est bien réelle: des créatures micr