December 31, 2007

Raconter des histoires

Avec les bonnes résolutions et les voeux de nouvel an, quelques histoires récentes autour d'une radio utile, France Culture.

Que doit la naissance de la tragédie à la Poétique d'Aristote ? C'est le sujet des Vendredis de la philosophie du 14 décembre 2007, avec un éloge au retour du bouffon dans le théâtre (fichier audio/real média). Bouffon, dévorons des histoires, il y a du pain sur la planche et Du grain à moudre (rediffusion du 29 juin 2007), sous le sous-titre "Jack Bauer a-t-il assassiné le Commissaire Maigret dans Wysteria Lane ?". Frédéric Krivine (mais si, les scénarios de la série P. J.) notamment se demande si Les Français sont-ils capables d’écrire des fictions de qualité ? (émission du 31/12/2007, fichier audio/real média).

Et la réponse est oui, car Tout arrive. Avec au premier acte La graine et le mulet d'Abdellatif Kechiche, La visite de la fanfare d'Eran Kolirin et un entretien avec Pierre Etaix (émission du 19/12/2007, en audio partie 1). Au deuxième acte, Valéria Bruni-Tedeschi pour Actrices, puis Reza Serkanian et Léa Fehner pour les prix France Culture du scénario (émission du 19/12/2007, en audio partie 2).
Un petit toast de Salmon (Christian) pour finir sur le storytelling, encore au Grain à moudre. L'art de raconter les belles histoires, comme fard de la réalité du monde de l'entreprise comme du politique (émission du 20/12/2007, fichier audio/real media). Un conte (« On l’appelle show gars ») par exemple choisi, mais aussi subi, par Gérard et Tommy, deux rappeurs d’origine gabonaise qui, avec Les pieds sur terre, ont accompagné quelques instants la marche élyséenne (émission du 28/12/2007, fichier audio/real media).

En ces temps d'obscurantisme scénaristique, les archives culturelles de la bande F. M. peuvent s'échanger par les groupes A Ne Pas Rater (ANPR est une liste de diffusion qui vous invite à échanger des propos sur des émissions radiophoniques qui vous ont séduits) et France-Culture - Histoire et Patrimoine. Écouter et partager des émissions de radio éclairantes, résolution 1. En Écrire et faire vivre de vraies histoires, notamment via Oslo Films, résolution 2.

Bonne année à vous tous !

December 22, 2007

Rage On

J'ai dénombré environ 40 mots de passe (différents) pour chacun de mes différents comptes, listes de diffusions, logiciels, fichiers. Et chacun si possible "pas facile à trouver". Orange (l'entreprise) vient d'innover dans ce domaine sensible (voir la dépêche de Libération du 19/12/2007). Rappelons les faits : un homme de nationalité ouest Atlantique (ça fait un peu météo marine), mais d'origine sud Méditerrannée, se voit attribuer le mot de passe *** dont une anagramme est Erase Alba (j'espère n'encourir aucun procès de cette pauvre Jessica, ni du PARM pardon, du MRAP). Rien à voir bien sûr avec l'élection d'un maire d'extrême droite à la tête d'Orange (la ville). Il suffit de tester l'anagramme de Mohamed, soit Ah ! MoDeM. L'outil résolument moderne de F. Bayrou pour se créer un réseau. Orange (l'insecte) !

December 11, 2007

More signal, less noise

Pour parler du traitement des images à des néophytes, on peut évoquer le traitement des images sur des jeunes plantes. Désormais, le cosmétique en bits de la souris en impose à la cosmétique du bistouri. Éloignez les enfants de l'écran, risque de nudité en vue : avant et après les retouches, sur les portfolios de Glenn Feron ou de Greg Apodaca

La nature nous donne la beauté, et les artistes l'améliorent, dit Glenn Feron (Nature gives us beauty - artists enhance it - Art is imagination having fun). Pauvre nature, la publicité qui organise ton viol dévoué, par Dove Evolution reçoit un coup d'arrêt. Meilleure campagne publicitaire en 2007 à Cannes, marketing viral assuré. L'honneur est sauf, ce n'est pas un réveil d'Unilever : Dove appartient au groupe qui diffuse en même temps les spots extra-sexués de Axe (du mâle).




Et pour une autre leçon de photoshop :

November 24, 2007

Un train peut en cacher des nombres

Il y a eu des lettres, mais peu de chiffres encore. Une petite énigme sur l'arithmétique ferrovière, sur des modèles de wagons qui ont peut-être disparu aujourd'hui.

J'ai croisé dans le passé plusieurs trains aux compartiments munis de deux rangées de quatre sièges. D'un côté marche, les numéros impairs, de l'autre arrière, les numéros pairs, chaque compartiment portant un chiffre de dizaine différent : les sièges 1. dans le premier, les 2. dans le second. La subtilité réside dans l'agencement des places, par exemple, face-à-face :

31 33 37 35
32 38 34 36

On remarque un apparent désordre. Étourderie, peu probable, la forme est toujours la même :

.1 .3 .7 .5
.2 .8 .4 .6

J'imagine une astuce léguée par un polytechnicien farceur en poste à la SNCF, comme un bit de parité permettant de gérer la réservation de places face-à-face sur des logiciels primitifs. Et de fait, la somme donne toujours 3 en faisant une preuve par 8 : 1+2 = 3, 7+4 = 3+8, etc., ce qui peut être géré assez simplement par addition sur un octet (8 bits). Mais il y avait plus simple, comme aurait dit Bertrand Renard, avec un ordre inverse qui selon la légende fut le premier coup d'éclat de Gauss en très jeune âge :

.1 .3 .5 .7
.8 .6 .4 .2

Malgré les grèves, le train nous cache encore de belles choses. J'ai écrit en 2002 à la SNCF, qui me remercie de mon intérêt pour leur service. Sans réponse, je suspecte un code ésotérique. Contributions bienvenues...

November 3, 2007

Parler en paix

C'est l'initiative d'une association offrant d'apprendre arabe et hébreu, dans un cadre laïc. Comme le faisait remarquer un revenant américain, la césure de la langue entre communautés voisines est un moyen sûr de conserver des tensions et frictions de contact.
Une action qui moyenne entre le citoyen et le mitoyen, PARLER EN PAIX, peut-être une autre façon d'aplanir des surtensions, ou du moins d'éviter d'en payer LE PRIX EN PARA (bel homme en uniforme, ou simplement bellum, ennui difforme).

October 24, 2007

Melodrama à la tête de l'état

Difficile de passer à côté de l'actualité, avec la chanson Cecilia, de Simon et Garfunkel, qui nous donne une gène : Sarko-Cecilia, film tendu. Approximation grossière, mais le sujet mérite-t'il plus que cela ?

Cecilia

Chorus
Cecilia, you're breaking my heart,
You're shaking my confidence daily.
Oh cecilia, I'm down on my knees,
I'm begging you please to come home.

Chorus

Making love in the afternoon with cecilia
Up in my bedroom,
I got up to wash my face
When I come back to bed,
Someones taken my place.

Chorus

Jubilation,
She loves me again,
I fall on the floor and I'm laughing

Jubilation,
She loves me again,
I fall on the floor and I'm laughing

October 14, 2007

American Graffiti (une désinvolture qui démange)

Albert Arnold Gore vient d'obtenir le prix Nobel de la paix. Dans le désordre "Senator Albert Gore" ça fait "A terror gets a Nobel". Son opus à pellicule, "Une vérité qui dérange", soit "An Inconvenient Truth by Al Gore", donne le dépréciatif "Litany on Earth: burning oven, etc.".
À quand celui de médecine pour Michael Moore (Come home, liar) ?

October 5, 2007

Amendement Mariani, en ordre ou chaos

L'acide désoxyribonucléique (DNA, deoxyribonucleic acid) est au coeur de l'actualité parlementaire. Dans le projet de loi sur la "maîtrise de l'immigration", la question des tests ADN provoque la polémique.

Les anagrammes peuvent-ils éclairer le débat ? "L'amendement Mariani", ce vieux cauchemar qui court (hommage à Alain Giraudie en passant), prend ainsi un éclairage neuf : "L'ADN aime mentir. Amen !". Amen (une des formes de la divinité égyptienne Amon) est connu comme "le Caché". Une aspirine please.

Ainsi soit-il !

October 1, 2007

Ca ravigote (à MIB : Quand la réalité rejoint la fiction, ou l'inverse)

La cervelle de veau, c'est bon, surtout aux hormones

Une sorte de mise en amibe. Des toutes petites créatures se nourrissent de cerveaux humains via le nez olfactice. En Floride, Arizona et Texas. FAT, ça ne s'invente pas. Sympatique groupe éphémère par ailleurs. Les frayeurs calculées des films de séries pénalphabétiques prennent pied sur notre terre. Un angle de terreur pour nos sinus. Où l'on voit les limites de l'anagramme quand même. Si l'on retire "amibe" de "Men in Black", il reste CKLNN. Maigre l'astuce. Certes, l'amibe porte le doux nom de Naegleria fowleri qui, pour d'autres raisons plus scientifiques, pourrait nous ramener aux ondelettes. Mais foin de la glose, la news, comme disent les cousins du Canada.

http://www.cdc.gov/ncidod/dpd/parasites/naegleria/factsht_naegleria.htm


PHOENIX, Arizona, 29 septembre 2007 - La scène semble tirée d'un film d'horreur, pourtant elle est bien réelle: des créatures microscopiques vivant dans des lacs s'introduisent dans le corps de baigneurs insouciants par le nez et se nourrissent de leur cerveau jusqu'à la mort de leurs victimes...

La créature en question est une amibe qui, malgré sa très grande rareté, a déjà tué six garçons et jeunes hommes cette année dans trois Etats américains (Floride, Texas et Arizona). A tel point que le Centre national américain de prévention et de contrôle des maladies (CDC) commence à s'en inquiéter.

"C'est vraiment une phénomène que nous devons suivre de près", reconnaît Michael Beach, expert du CDC spécialisé dans les maladies liées aux activités de loisirs en milieu aquatique. "C'est une amibe qui adore la chaleur. Elle se porte d'autant mieux que la température de l'eau s'élève. Dans les décennies futures, avec la montée des températures, nous devons nous attendre à voir davantage de cas".

Cette amibe tueuse, identifiée pour la première fois en Australie dans les années 60, répond au nom savant de Naegleria fowleri. En quatre décennies, seuls quelques centaines de cas ont été répertoriés à travers le monde, dont 23 cas mortels aux Etats-Unis entre 1995 et 2004, selon les chiffres dont dispose le CDC.

Si aux Etats-Unis les cas d'infection proviennent surtout des Etats du Sud, ce protozoaire se retrouve dans toutes sortes de milieux aquatiques -lacs, sources chaudes, jusque dans des piscines mal entretenues- où il se nourrit d'algues et autres bactéries se développant notamment dans les sédiments.

Aux Etats-Unis, les personnes infectées s'étaient baignées dans des eaux douces peu profondes et en avaient remué les fonds en nageant, souligne M. Beach. Si malencontreusement de l'eau s'introduit dans le nez, par exemple lorsque le nageur s'amuse à faire une galipette quand il a pied, l'amibe peut s'accrocher aux parois du nerf olfactif.

Une fois introduite dans l'organisme humain, la Naegleria fowleri détruit les tissus à mesure qu'elle se dirige vers le cerveau, où elle poursuit ses dégâts "principalement en se nourrissant de cellules cérébrales", explique l'expert du CDC.

Au départ, les personnes infectées ont tendance à se plaindre de nuque raide, de maux de tête et de fièvre. Au stade avancé de la méningo-encéphalite, ils montrent des signes de dommages cérébraux tels des hallucinations et des troubles du comportement.

Une fois que l'infection a pris, les chances de survie sont faibles. En laboratoire, certains médicaments ont réussi à stopper l'amibe, mais dans la réalité les gens atteints ont rarement survécu. "Habituellement, l'issue est fatale dans les deux semaines suivant la première exposition", note Michael Beach.

Dans le centre de la Floride, les autorités ont mis en service un numéro de téléphone "spécial amibe" pour recommander aux gens de ne pas se baigner dans des eaux tièdes et stagnantes où les algues sont nombreuses. Même type d'avertissement par les autorités sanitaires au Texas.

Pour l'instant, le moyen le plus simple d'éviter d'être infecté, souligne l'expert du CDC, est de se servir d'un pince-nez lorsqu'on se baigne dans ce type d'eaux.

September 18, 2007

Politique fiction (2e degré Fahrenheit)

Pour une France de propriétaires, les futurs acquéreurs sont invités à lire, en public, la lettre de Guy Hoquet. Mais quel crédit peut-on donner à un tel intérêt pour l'endettement ?

(aucune intention commerciale ou politique)

September 13, 2007

Actualité du court-métrage

Évènements répétitifs

Mardis du cinéma, centre culturel canadien
Mardi 2 octobre à 20h00*
UNINVITÉD MARDI (tous les premiers mardis du mois)
5 rue de Constantine, 75007 Paris, Métro : Invalides
http://www.uninvited-festival.com

Évènements récurrents

30e Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand
1 au 9 février 2008
Clermont-Ferrand, Auvergne, France

9e Festival International du Film d'Aubagne
10 au 15 mars 2008
Aubagne, Bouches-du-Rhône, France

Festival Paris Tout Court

11 au 18 mars 2008
Paris, France (Cinéma l'Arlequin)

10 édition des Très courts
2, 3 et 4 mai 2008
Un peu partout en France et autour du monde
Date limite de participation : 12 février 2008

32e Festival Ciné-Vidéo-Psy de Lorquin
??? juin 2008
Lorquin, Moselle, France

De la pub choisie, et non subie

On peut vivre moins marqueté, mais ne pas résister parfois au plaisir d'une petite publicité. Celle-ci pour Spontex. Un peu plus à trouver (vous-même) dans Ads of the World.


September 7, 2007

Mozart était tellement agité qu'il a toujours cru qu'il était écrivain

[Matteo/Richard/Philippe]

Il était Richard, acteur de l'un des deux filous ratés du court-métrage multi-primé, Le Mozart des pickpockets (une brève critique chez Oslo Films), l'autre étant le réalisateur, Philippe Pollet-Villard, également écrivain. Richard Morgiève est également écrivain, son roman de rentrée est Miracles et légendes de mon pays en guerre. Sur France-Culture, ce roman est en discussion sur Mardis littéraires du 11/09/2007 (fichier au format real audio). Il est également au programme Du jour au lendemain, toujours sur France-Culture.

September 5, 2007

Ar Bilig

Principe premier : la première crèpe est toujours ratée. On peut la faire passer avec l'impressionnant plan anagrammatique du métro parisien. En voici un extrait, merci à Gilles Esposito.

20100401 : la page de Gilles Esposito n'est plus accessible.La grande carte de l'anagrammétro est ici.

First pancake is always spoiled: make it better with this amazing anagrammatic map of Paris subway stations. Only a snapshot, more at Gilles Esposito page. Update (20100401): the anagrametro map link is changed.